Comment débuter une collection de timbres ?


Quel enfant n’a pas eu, un jour, envie de débuter une collection de timbres ? Quel adulte ne s’y est pas essayé au moins une fois, ne serait-ce qu’en découpant un joli timbre dans le coin d’une enveloppe et en le glissant dans le tiroir de son bureau pour commencer sa collection
La philatélie est un loisir répandu, car il est très facile de débuter une collection de timbres. Selon un sondage, en France, près de 600000 personnes se considéreraient comme « philatélistes » mais plus de 6 millions de Français avoueraient qu’ils ont été « collectionneurs de timbres » à un moment ou à un autre de leur vie. 
S’il est si facile de commencer, c’est sans doute que la philatélie offre une grande liberté aux personnes qui s’y adonnent. Chacun compose sa collection de timbres en fonction de ses goûts, de ses envies. Certains en profiteront pour explorer le monde, d’autres développeront un axe thématique comme les chevaux ou les plantes.
La première chose à faire, c’est souvent, tout simplement de récupérer les timbres sur le courrier reçu dans la boîte-aux-lettres. Bien que le volume de courrier s’allège au fil du temps, il résiste malgré tout et ceux qui écrivent encore utilisent à l’occasion de beaux timbres. La Poste participe à ce phénomène en publiant des séries très régulièrement qui ne coûtent pas plus cher que les timbres rouges ou verts classiques. 
Pour un collectionneur de timbres débutant, il est également possible de demander à sa famille et à ses amis de garder les enveloppes des courriers qu’ils reçoivent. Bien souvent, il suffit de demander. Parlez-en autour de vous. Les greniers et les caves regorgent également de trésors de correspondance. Avec la permission des propriétaires, ces boîtes de cartes postales et de vieilles lettres constitueront un bon fond d’exploration et un début de collection.