Qui sommes-nous ?

Yvert et Tellier est un marchand de timbres-poste et une maison d’édition philatélique française fondée en 1896, actuellement basée à Amiens. Son catalogue de timbres est une référence française et une des références internationales avec Stanley Gibbons, Michel et Scott.

Son logotype, qui représente un cercle divisé entre un flocon de neige et un soleil souriant, symbolise un jeu de mots sur le nom de l’entreprise : «hiver, été liés», Yvert et Tellier.

Fondée comme imprimerie pour un journal légitimiste par Eugène Yvert en 1831, la Maison Yvert s’est spécialisée dans la philatélie en 1895 sous l’impulsion du petit-fils Louis Yvert et de son chef imprimeur Théodule Tellier. 

Au début des années 1890 à Amiens, l’imprimerie de la famille Yvert est possédée par Louis Yvert petit-fils du fondateur et Théodule Tellier chef imprimeur qui a assuré la pérennité de l’entreprise après la mort du père de Louis. Alors que Louis apprécie peu la position de directeur du journal familial légitimiste L’Écho de la Somme, il découvre la collection de timbres-poste grâce à Tellier et un bulletin L’Écho de la Timbrologie que Tellier a intégré aux publications de l’entreprise. 

En 1895, Yvert s’engage dans l’édition philatélique avec Tellier. En novembre 1896, il publie un catalogue de timbres de tous les pays et un album qui permet de classer les timbres de manière raisonnée. Le succès du Catalogue prix-courant de timbres-poste par Yvert et Tellier et du matériel philatélique est rapide. 

En 1900, Yvert et Tellier s’associe à Théodore Champion, marchand de timbres genevois installé à Paris. Celui-ci fixe les cotes du catalogue jusqu’à sa mort en 1955. 

En avril 1913, Tellier se retire des affaires et vend ses parts à Louis Yvert. Par amitié, il décide que le catalogue continuera à porter le nom de son ami et ancien associé. Au cours des décennies suivantes, Yvert prépare sa succession en répartissant les directions entre ses deux fils et son gendre. Henri s’occupe de l’imprimerie, Pierre de la revue philatélique, et leur beau-frère Jacques Gervais dirige la maison d’édition. 

En 1955, Pierre Yvert rachète le fonds de commerce du défunt Théodore Champion avec les frères Ladislas et Alexandre Varga. La nouvelle société, Ancienne Maison Théodore Champion, prend la suite de l’expert pour fixer les cotes du catalogue Yvert et Tellier. En 2000, cette fonction est retirée à Jean Varga, fils de Ladislas : les cotes sont désormais établies par des groupes d’experts, d’après leur domaine de prédilection. 

Devenue la principale référence utilisée en France et une des références internationales, l’entreprise Yvert et Tellier reste une entreprise possédée par les descendants de Louis Yvert. Actuellement, le président-directeur général est Benoît Gervais, fils de Jacques Gervais.


84 ans après la sortie de la première édition du catalogue Yvert &Tellier, la télévision s’invite dans les anciens locaux de l’entreprise, rue des Jacobins, pour percer les secrets de fabrication des catalogues, désormais divisés en plusieurs volumes. Présente depuis 1831 à Amiens, l’entreprise Yvert & Tellier fait partie du patrimoine local. Visite guidée de l’imprimerie où est fabriquée la Bible de tous les collectionneurs, en compagnie de Jacques Gervais, PDG de la société à l’époque.