n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
Offre Spéciale
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)
  • n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)

n° 1/6 obl. - Type Cérès (1ère émission)

N°1 à 6 (1849-1850) - Type Cérès Non dentelé
n° 1 (10c. bistre-jaune), n° 2 (15c. vert), n° 3 (20c. noir s. jaune), n° 4 (25c. bleu), n° 5 (40c. orange), n° 6 (1 fr. carmin) 
Cote : 2900€
A partir de
650.00
Ajouter au panier
Avec la carte Louis Yvert, vous cumulez 650 points fidelité
Description
C'est le 1er janvier 1849 que le premier timbre est émis en France, à l'initiative du directeur général des Postes de France, Étienne Arago. Sa valeur est de 20 centimes pour l'envoi d'une lettre de moins de 7,5 grammes partout en France. Il inaugure la grande réforme postale : un tarif simplifié et bon marché, proportionnel au poids du pli, sans rapport avec la distance pour la France, et un paiement à l'avance par l'expéditeur. Le motif du premier timbre de France se devait de symboliser la République. Un concours est donc lancé et le projet du graveur général des Monnaies Jean-Jacques Barre est adopté. Il représente une allégorie de la liberté, personnifiée sous les traits d'une tête de femme couronnée de feuilles d'olivier, de vigne et d'épis de blé. La déesse de l'abondance, d'où son nom : Cérès. La matrice, réalisée par Jean-Jacques Barre, doit servir à réaliser tous les timbres au type Cérès. À cet effet, deux trous rectangulaires permettent de recevoir les goujons portant la valeur. 

Une fois les timbres gravés, les matrices sont données à Anatole Hulot. Celui-ci s'était fait remarqué par la rapidité avec laquelle il avait réalisé pour la Banque de France un billet de 100F dont l'émission était urgente. Hulot est moins cher que son concurrent. En effet il se contente de 1,50 F pour 1000 timbres alors que l'ingénieur anglais Perkins qui a fabriqué le premier timbre anglais demande 1 F par feuille de 240 timbres. Anatole Hulot imprime donc ces premiers timbres.
Pays FRANCE
Année 1849/1850
leftright
Retour