n° 96/106 obl. - Type Sage
Offre Spéciale
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage
  • n° 96/106 obl. - Type Sage

n° 96/106 obl. - Type Sage

N° 96 à n°106 - Type SAGE 
n° 96 (20c. brique s. vert II), n° 97 (25 c. noir s. rose II), n° 98 (50c. rose II), n° 99 (75c. violet s. orange), n° 101 (15c. bleu II), n° 102 (15c. bleu II)
Ce lot comprend des timbres des troisième, quatrième et cinquième émissions du type Sage. 
Cote : 170€
A partir de
45.00
Ajouter au panier
Avec la carte Louis Yvert, vous cumulez 45 points fidelité
Description
Ce lot comprend des timbres des troisième, quatrième et cinquième émissions du type Sage. Le deuxième congrès de l'union générale des postes se réunit le 1er mai 1878 à Paris. C'est lors de cette réunion qu'elle prend le nom d'Union Postale Universelle. Ce congrès homologue les tarifs du 1er mai 1878 et abaisse les tarifs internationaux. Cette décision est ratifiée par la France en décembre 1878 et devient exécutoire le 1er janvier 1879. Une décision ministérielle du 28 février 1879 modifie donc la série. Durant 25 années d'émissions, une quarantaine de timbres au type Sage ont été imprimés à plusieurs milliards d'exemplaires pour la France et ses colonies. En 1900, le type Sage est remplacé par le type Blanc, Mouchon et Merson.  

Ces timbres courants, dont la première série est émise en 1876, ont été dessinés par Jules Auguste Sage. Le timbre représente une allégorie de La Paix (une femme portant un rameau d'olivier) et du Commerce (rappelant le dieu grec Hermès) unis et régnant sur le monde, se tenant la main au-dessus d'un globe terrestre. Louis Eugène Mouchon, le graveur, modifie considérablement le dessin de Sage, en aménageant à la place de la Terre un bloc destiné à recueillir la valeur faciale. 

Créés pour remplacer les timbres du Second Empire (effigies de Napoléon III) et les Cérès, il existe trois types du timbre au type Sage, identifiables par la position de la signature « J A SAGE INV » (pour inventa) sous la cartouche « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ». La signature du graveur est présente à droite « E MOUCHON D & S » (pour dessina et sculpta). Le graveur avait donné comme consigne de mettre la lettre « N » de « INV » sous le « U » de « RÉPUBLIQUE ». Mais le poinçon se fend en deux lors de la trempe. Lors de la réparation, la signature est gravée à nouveau et déplacée, le « N » se situant sous la lettre « B». Un autre poinçon est également fabriqué (conforme aux spécifications initiales). Enfin, le premier est également retouché en 1898. On distingue donc finalement 3 types, modifiant considérablement la valeur et la cotation des timbres. Le type 1, avec le N sous B qui correspond au deuxième poinçon ; le type 2 avec le N sous U, qui correspond au premier poinçon ; le type 3 avec le N sous B et les lignes de fond plus serrées, seul poinçon officiellement validé, mais utilisé uniquement pour la dernière émission. 

Des impressions de nouvelles valeurs sont réalisées jusqu'en 1900, date à laquelle le type Sage est remplacé par les types Blanc, Mouchon et Merson.
Pays FRANCE
Année 1884/1892
leftright
Retour